Le château de Lauvergnac en La Turballe

Ce n’était encore qu’un manoir à l’époque de la Réforme. En ce début du XXIe siècle, le château, restauré et agrandi, est devenu une adresse prisée pour organiser des événements.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 30 décembre 2015

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

Lauvergnac n’était donc pas une place forte qui puisse apporter quelque sécurité aux premiers huguenots de l’Église de Piriac. Les protecteurs naturels de cette communauté peu connue étaient les Tournemine, barons de Campzillon. Le pasteur de Rennes, en venant célébrer en 1559 à Piriac les noces de Pierre de Tournemine et de Marie Kermarrec, avait fondé une communauté assez forte pour disposer d’un ministre du culte, mais trop faible pour résister aux persécutions qui ne tardèrent pas. Les huguenots du lieu se réunissaient dans la chapelle Saint-Fiacre dont le porche subsiste aujourd’hui.

Les Le Pennec figuraient parmi les vassaux du baron de Campzillon. Ne nous étonnons pas des consonances bretonnes des noms de famille, la presqu’île de Guérande représentait alors l’extension la plus méridionale de la langue celtique. La famille Le Pennec, anoblie en 1433 à la suite d’un fait d’armes de l’aïeul, possédait également le manoir de Kerdour, à Batz-sur-mer, le château des Lesnérac en Escoublac, et surtout la seigneurie du Bois-Jalland en Saint-Nazaire. Le manoir de Lauvergnac, en La Turballe, n’était donc qu’une de ses terres. Marc Le Pennec semble avoir très tôt embrassé la Réforme, peut-être même avant la célèbre prédication organisée par d’Andelot au château de la Bretesche.  […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

En 1903, la conversion de tout un village

Le 20 septembre 1903, le village d’Aullène, en Corse, accueille le pasteur Reboul et son épouse après que toute la population du village soit devenue protestante.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

La destruction des idoles

Un état des lieux des pratiques iconoclastes, d'Abraham à l'État islamique.

Un contenu proposé par Labor et Fides

La Saint-Barthélemy : qui a vraiment donné l’ordre ?

Plusieurs scénarios circulent, voici les trois principaux.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Pierre et Hélène Gagnier

Le 1er mai prochain, le Centre Protestant de Rencontre de Nice prendra le nom de Centre Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations.

Un contenu proposé par Réveil