Le théâtre des tours d’ivoire

Le théâtre des tours d’ivoire

Qu’il est beau le monde vu d’en haut, qu’il paraît petit.

Un contenu proposé par Un tour des arts

Publié le 17 novembre 2019

Auteur : Swann Kerboeuf

Lire directement l’article sur Un tour des arts

Petits points noirs, petits points blancs. L’autre souffre, l’autre est vivant, il est en bas. Il attend.
Dans nos tours d’ivoire on regarde. On déguste, on se complaît. Prenons peine à l’écouter, car il est bon d’être compatissant. C’est bon pour la santé, le sentiment. Ça fait vivre, ça rend intelligent.
Alors on observe, on contemple, on dissèque. La misère du monde et les bras qui en tombent. Un cimetière d’âmes qui se perd. Elles errent et s’égarent. Il faut en être conscient, c’est important. Conscient, au moins on le sait. On ne l’ignore plus. On y pense même le soir, parfois même on prie, pour ceux qui peuvent.
Pour ceux qui croient qu’ainsi ça change. J’ai vu, j’ai été ému et je ne fais rien. Je l’ai bien vu l’autre dans la rue pourtant la dernière fois. Une pièce ? un chocolat ? Une 8,6 pour tenir la nuit, le froid ?
Ah non, on m’attend au théâtre. D’ailleurs, je suis en retard. Je vais te voir justement on parle de toi là-bas. Il y en a un qui prend ton rôle. Mais vu d’en haut c’est mieux c’est moins sale. Tu comprends ? On ne se mouille pas.
Après laver son linge sale et que les autres le voient… Si, si ils le voient, pourquoi pas ? Mais tu m’organises ça ? Une paire de ciseaux, un fil rouge à couper, une poignée de mains prises en photos, une publi face book, un snap, un insta.
Dieu seulement me voit ? L’intérieur de la coupe ? C’est […]

Lire la suite sur Un tour des arts

Sur le même thème

L’essentiel, tout près de nous

L’essentiel, tout près de nous

Le Nebraska et la Virginie à portée d'objectifs... Deux expositions parisiennes mettent en lumière le travail de deux grands photographes américains : Whrigt Morris et Sally Mann.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Les faussaires de Manhattan

Après des études de théâtre à Londres, Marielle Heller mène sa vie professionnelle comme actrice au théâtre et au cinéma. Les faussaires de Manhattan a obtenu trois Oscars, deux pour les principaux acteurs et un pour le scénario.

Un contenu proposé par Pro-Fil
7 albums pour un parfait été musical

7 albums pour un parfait été musical

L'été, le moment idéal pour découvrir de nouveaux talents... On monte le son avec cette sélection !

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Un tour des arts

Critiques, interviews, explorations. Le blog de Swann, étudiant, critique d’art et spécifiquement de théâtre.

Derniers contenus du partenaire

Votre avis nous intéresse ! Abonnez-vous à un média protestant !