Louis Rossel, communard et protestant

Louis Rossel, le général en chef de la Commune de Paris en 1871, était protestant et naquit à Saint-Brieuc.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 20 juin 2016

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

Il peut sembler étonnant de revendiquer comme breton ce descendant de huguenots cévenols par son père et de presbytériens écossais par sa mère. Et pourtant, le fait est incontournable : Louis Nathaniel Rossel est « né à Saint-Brieuc le 9 novembre 1844 à 8 heures du matin, fils de Louis Rossel, 38 ans, lieutenant au 4e régiment d’infanterie légère, et de dame Sarah Campbell, 23 ans, propriétaire ». Les deux témoins sont de jeunes officiers du 4ème léger. C’est ainsi débute un court et tragique destin qui s’achèvera devant un peloton d’exécution au camp de Satory, le 28 novembre 1871.

Louis Nathaniel Rossel s’était entre temps rendu célèbre comme délégué à la guerre, c’est-à-dire chef des armées au drapeau rouge de la Commune de Paris (18 mars-28 mai 1871), dans le cadre de cette implacable guerre civile qui déchira une France envahie par les Prussiens. Son sort est devenu un des symboles de la répression qui suivit. Notre propos ici n’est pas dévaluer l’engagement politique de l’homme, encensé ou haï selon les cas. Retenons seulement sa très forte personnalité, à laquelle le Général de Gaulle rendit un vibrant hommage en 1932 dans son ouvrage Le Fil de l’Épée. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Quand un film nous parle de nos lectures

Je suis allé voir Drive my car, le film du japonais Ryūsuke Hamaguchi, un film long (3 heures) et méditatif qui m’a, à vrai dire, totalement transporté.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

« Loki » : bienvenue dans le multivers !

Loki est une série suffisamment inventive, bien dosée en humour et en action, et réserve assez de surprises pour tenir en haleine dans ses 6 épisodes.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Napoléon et la question des mœurs (4/4)

Le bicentenaire de la mort de Napoléon est l’occasion de revenir, en 2021, sur les questions qui « fâchent » – ici, la question des mœurs, en replaçant l’homme dans son temps et en lui rendant la place unique qu’il y tient.

Un contenu proposé par Réforme

Bob Denard

"Bande dessinée en fugue", une chronique de Thierry Saint-Solieux, au micro de Fabrice Henriot.

Un contenu proposé par Radio Semnoz