Pierre Merlin (vers 1535-1603)

Le plus éminent des pasteurs de Vitré était issu d’une famille protestante du Dauphiné.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 2 mars 2017

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

Fils d’un ministre du culte connu, Jean-Raimond Merlin, il se fit assez remarquer après ses études à Genève pour se mettre au service de grands seigneurs protestants, comme l’Amiral de Coligny ou le prince de Condé. Il passa un moment à La Rochelle, en 1570-1571.

Pierre Merlin était à Paris lors de la Saint-Barthélemy et put s’échapper par les toits. Agrippa d’Aubigné raconte qu’il n’alla pas bien loin à cause de sa mauvaise vue et qu’il se trouva obligé de se cacher dans une meule de foin. Selon l’auteur des Tragiques « Il fust mort de faim sans une poule qui en ces temps lui vint pondre trois œufs en la main ». Pierre Merlin réussit à sortir de sa cachette au bout de quelques jours et réussit à gagner Genève. Il resta quelque temps en Suisse avant de suivre en Bretagne le jeune comte de Laval. L’Église de Vitré l’attendait. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Tout s’est bien passé… point final !

Avec "Tout s’est bien passé", François Ozon adapte les mémoires éponymes de l’auteure Emmanuèle Bernheim : honorer le souhait de son père malade de mettre fin à ses jours.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Léna Situations, cinéaste du quotidien sur YouTube

Je vous parle de mon récent coup de cœur pour cette youtubeuse aux millions d'abonnés.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

C’est la rentrée avec le film Respect

Jean-Luc Gadreau, blogueur et critique ciné, propose de découvrir un biopic qui retrace l’ascension de la chanteuse Aretha Franklin, icône de la musique soul.

Un contenu proposé par Campus protestant

Le tourisme spatial

L'émission sur l'astronomie avec l’association Astro400.

Un contenu proposé par Radio Oméga