Quand le Parlement de Bretagne refusait l’enregistrement de l’Édit de Nantes…

La résistance des magistrats bretons s’inscrit dans un mouvement plus général de refus dans l’ouest du royaume. Le cas le plus évident concerne le parlement de Normandie.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 29 juin 2017

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

Le premier acte a lieu le 24 septembre 1599 dans notre province. En grande séance, « toutes chambres assemblées » le parlement refuse d’enregistrer. Elle ne fait pas usage de remontrances mais s’obstine avec toutes les politesses d’usage : « Le Roi sera très humblement supplié prendre en bonne part si ladite cour n’a pu procéder à la vérification de l’édit2 ». Le silence se fait pendant 7 mois.

Quand le roi force les magistrats à enregistrer ses édits. Ici à Vendôme à la fin du XVe siècle.Le premier avril 1600, le parlement reçoit une lettre de jussion « ordonnant l’enregistrement des édits et articles secrets », puis une autre le 30. Le 8 mai, Charles Turcan se présente au nom du roi. Le parlement délibère alors pendant quatre jours entiers, jusqu’au 12. Tout en acceptant le principe de l’enregistrement, le parlement de Bretagne adresse des remontrances au roi, portant sur 32 des articles des textes de l’édit. Deux présidents et deux conseillers sont chargés d’aller les porter à Paris. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

The Room, frissons garantis

Sommes-nous prêts à affronter nos rêves quand ils se transforment en cauchemars ? The Room, qui devait sortir en salle le 25 mars, est finalement disponible en VOD depuis le 14 mai.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Un bagne français en Indochine

Le bagne français dont ce livre raconte la longue histoire (de 1861 à 1993) est fort peu connu chez nous.

Un contenu proposé par LibreSens

« Au revoir là-haut » de Pierre Lemaître

Dans "Littérature et confinure", Caroline Pastorelli nous propose redécouvrir les livres qui dorment parfois dans nos bibliothèques et qu'il est temps de relire en cette période de confinement !

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

« Dark », la fin réussie d’un voyage vertigineux

Dark est sans doute une des séries les plus ambitieuses et les plus complexes que je connaisse.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville