Vers l’Édit de Nantes

Le duc de Mercoeur, gouverneur rebelle de Bretagne, pouvait-il gagner le conflit qui l’opposait à Henri IV ?

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 13 avril 2017

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

L’historien Hervé le Goff, un des meilleurs spécialistes de la question, estime que la lutte était trop inégale entre le Béarnais et son adversaire, un « factieux d’occasion » qui «  ne se révéla ni un stratège, ni une tête politique, et subit les événements plus qu’on ne l’a dit et se trouva vite dépassé par les implications internationales de sa rebellion ».

Dès 1594, il apparut que la situation de Mercoeur était de plus en plus compromise. L’abjuration d’Henri IV, la réconciliation du roi de France avec le pape ôtaient aux derniers ligueurs toute justification à leur action. Par ailleurs leurs alliés espagnols étaient de plus en plus mal supportés par des populations qui subissaient leurs excès et leurs revendications croissantes. La Bretagne, épuisée par dix années de guerres et de pillages aspirait à la paix. Le duc, par ses manœuvres, ses négociations et ses volte-face réussit à faire durer le conflit jusqu’en 1598. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Aux sources du yoga

Le succès du yoga en Occident ne faiblit pas. D’abord une mode dans les années 1960-1970, c’est devenu une activité pratiquée un peu partout dans le monde. Le musée Guimet propose de revenir à l’origine de ce mouvement qui est d’abord une très ancienne spiritualité.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Un regard intime sur la chasse aux sorcières

Gwendolin Ortega, chercheuse en lettres à l’Université de Lausanne, étudie les procès en sorcellerie dans l’espace alpin jusqu’en 1536.

Un contenu proposé par Réformés

Pierre et Hélène Gagnier

Le 1er mai prochain, le Centre Protestant de Rencontre de Nice prendra le nom de Centre Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations.

Un contenu proposé par Réveil

Lesdiguières : dernier connétable de France

Grand chef de guerre protestant, personnage incontournable de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle, François de Bonne de Lesdiguières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris