Vers l’Édit de Nantes

Le duc de Mercoeur, gouverneur rebelle de Bretagne, pouvait-il gagner le conflit qui l’opposait à Henri IV ?

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 13 avril 2017

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

L’historien Hervé le Goff, un des meilleurs spécialistes de la question, estime que la lutte était trop inégale entre le Béarnais et son adversaire, un « factieux d’occasion » qui «  ne se révéla ni un stratège, ni une tête politique, et subit les événements plus qu’on ne l’a dit et se trouva vite dépassé par les implications internationales de sa rebellion ».

Dès 1594, il apparut que la situation de Mercoeur était de plus en plus compromise. L’abjuration d’Henri IV, la réconciliation du roi de France avec le pape ôtaient aux derniers ligueurs toute justification à leur action. Par ailleurs leurs alliés espagnols étaient de plus en plus mal supportés par des populations qui subissaient leurs excès et leurs revendications croissantes. La Bretagne, épuisée par dix années de guerres et de pillages aspirait à la paix. Le duc, par ses manœuvres, ses négociations et ses volte-face réussit à faire durer le conflit jusqu’en 1598. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

The White Lotus… vive les vacances !

Une satire psychologique en 6 épisodes, drôle à souhait, où plane un mystère lui donnant de faux-airs de thriller. Farouchement délicieux !

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« The Awakened Brain »

Un livre pour comprendre comment une pratique spirituelle fait barrage à la dépression, apparaît positivement dans l’activité du cerveau et engendre une vie pleine.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

Souviens-toi… Bébel !

La France a ainsi salué la mémoire de cette véritable légende du cinéma décédée lundi à 88 ans, avec une cérémonie à la fois solennelle, émouvante et populaire.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Chers camarades ! », les idéaux déçus

Le film se regarde comme un thriller, avec une tension qui monte jusqu’au moment du drame.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville