Le Vésinet et Marly-le-Roi se mobilisent pour l’accueil des réfugiés

La paroisse de l’Église protestante unie du Vésinet a décidé, dès l’automne 2015, de répondre à l’appel de la Fédération protestante de France. Elle témoigne.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 11 octobre 2016

Auteur : Robert Delabouglise

Cela a-t-il été difficile à mettre en place ?

Après une Assemblée générale extraordinaire de la paroisse et du service d’Entraide, de nombreux paroissiens se sont mobilisés et ont constitué un collectif pour trouver une solution d’hébergement et accueillir une famille en provenance d’Irak ou de Syrie. La paroisse de Marly-le-Roi et son service d’entraide ont rejoint ce collectif au printemps 2016. La première action a été de partir à la recherche d’un logement. Des contacts ont été pris avec les différentes municipalités du secteur : Chatou, Croissy, Le Pecq, Le Vésinet, Marly-le-Roi et Montesson. Certaines communes avaient déjà des projets en cours avec d’autres associations, d’autre n’avaient pas de logement disponible. Deux communes ont gracieusement proposé au collectif un logement et le projet s’est finalement concrétisé avec la municipalité de Montesson.

Parallèlement, ce collectif de plus d’une trentaine de personnes s’est mobilisé pour collecter des fonds. Un concert, organisé fin janvier, a fait salle comble dans le temple et un repas libanais a accueilli en mars environ 130 convives. Après avoir eu connaissance de l’attribution du logement, notre collectif est rentré en contact avec celui de la paroisse des Batignolles et le chargé de mission de la Fédération protestante de France, Adrien Sékali. Il a été proposé à notre collectif d’accueillir un jeune couple, Osama Ezzo et Lina Al Smoudi, originaires de Syrie.

Quel a été leur parcours ?

Osama est un jeune médecin qui a du interrompre sa spécialité en pédiatrie et Lina a obtenu un diplôme de psychologue. Ce jeune couple, qui a quitté précipitamment la Syrie en juin 2013, était arrivé en France le 16 mars 2016 après un long passage par la Turquie et par Chypre. Accueilli par le collectif de la paroisse des Batignolles et hébergé temporairement dans une famille à Louveciennes, le jeune couple était à la recherche d’un logement.

L’attribution du logement a-t-il sonné la fin de la mobilisation ?

Dès connaissance de la possibilité de logement, fin avril, les entraides des deux paroisses se sont mobilisées pour rechercher du mobilier, de l’électroménager, de la vaisselle, du linge… Tout ce qu’il faut à ce jeune couple arrivé en France avec deux valises et… deux chats. Les demandes ont été satisfaites au-delà de toutes espérances et, fin mai, le logement a été meublé et équipé. Osama et Lina se sont vu remettre les clés du logement le 1er juin. Ils sont absolument ravis de pouvoir enfin se poser dans un « chez-soi » et d’entamer ici une nouvelle vie dans la paix et la liberté.

Notre jeune couple, qui – chance pour nous – parle couramment anglais et est extrêmement volontaire pour une intégration rapide, va maintenant, pendant les mois de juillet et août, grâce à la générosité d’un donateur, suivre des cours de français intensif. À la rentrée, Osama veut essayer de passer un concours d’équivalence pour pouvoir travailler en milieu hospitalier, puis ils se mettront en recherche d’un emploi.

Notre collectif continuera à accompagner le couple le temps qu’il faudra, dans ce parcours vers leur autonomie. Au-delà de l’accueil de la famille Ezzo, ce projet, mené conjointement par deux paroisses et leurs services d’entraide a permis à des paroissiens qui se connaissaient souvent peu ou mal de mettre en commun leurs capacités, leurs idées, leur savoir-faire, leurs moyens matériels, leurs talents musicaux ou culinaires, pour venir en aide à leur prochain.

Dans la même rubrique...

Edgar Morin, l’esprit interrogatif (1/2)

L'émission "Osons la philosophie" décortique l'actualité et questionne notre manière de vivre.

Un contenu proposé par Radio Alliance +

A la Cité de Refuge de Paris, un réveillon de Noël revisité

Les artistes Anne-Laure Maison et Michel Cam seront présents aux côtés des résidents lors des réveillons, au cours desquels ils proposeront des illuminations réalisées à partir des portraits des résidents.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Le silence est plus dangereux…

Quand la parole devient difficile, il y a quelque chose qui cloche. Entre fraternité du terrain et pression politique nationale, le dialogue a du mal à se frayer son chemin.

Un contenu proposé par Présence

Début 2021, les migrants toujours au cœur de l’actualité

Didier Leschi, directeur de l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), formule une analyse qui suscite la réflexion et le débat démocratique.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire