120 battements par minute

120 battements par minute

Grand prix et coup de cœur de nombreux festivaliers à Cannes 2017, 120 battements par minute est le film "émotion" à voir.

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 28 août 2017

Auteur : Jean-Luc Gadreau

Le réalisateur Robin Campillo nous plonge au cœur des années sida au travers de l’histoire d’Act Up, sous forme très proche d’un docu-fiction brutal et dérangeant (mais dans le bon sens du terme) et surtout, en se fixant plus précisément progressivement sur certains de ces activistes qui montent des opérations spectaculaires pour sensibiliser l’opinion aux ravages du sida et accélérer la diffusion des traitements aux malades, et en entrant dans leur histoire personnelle. Nahuel Pérez Biscayart qui incarne Sean est ainsi tout simplement magnifique et criant de vérité. Il nous entraîne dans l’émotion et apporte énormément au film. Beaucoup de « second rôles » sont aussi remarquables comme, par exemple, la mère de Sean que l’on découvre en fin de film dans une scène à la fois émouvante et vivifiante. Je choisi ce terme à dessein car il vient comme un paradoxe dans le contexte et correspond précisément à l’ambiance de cette scène.

Le film nous entraîne dans l’envers du décor d’Act Up en montrant la préparation de ces actions spectaculaires et surtout les débats qui les accompagne, ces fameuses RH (réunions hebdomadaires) parfois houleuses entre les militants pour décider du type d’actions à mener et organiser le travail au sein de l’association.

On pourra aussi préciser que, si le film contient naturellement dans le contexte du scénario, certaines scènes de sexe explicites, Robin Campillo a su intelligemment ne pas surenchérir sur cet aspect et même les filmer avec une certaine tendresse et douceur.

120 battements par minute avait donc su trouver son public à Cannes et surtout toucher son cœur… on peut parier que cette sortie aujourd’hui risque d’avoir les mêmes effets !

Découvrez d’autres critiques de films sur le blog ArtSpi’in

Dans la même rubrique...

Et il y eut un matin

Sami vit à Jérusalem avec sa femme Mira et leur fils Adam. À l'occasion du mariage de son frère, il revient dans le village arabe où il a grandi. Mais pendant la nuit, le village est encerclé par l'armée israélienne et la famille ne peut plus repartir.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Michel Bouquet… servir le mieux possible

Michel Bouquet s’est éteint le 13 avril 2022 à l’âge de 96 ans. Avec lui, c’est une véritable légende qui s’en va, possiblement le plus grand comédien français de la seconde moitié du XXe siècle.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« The Afterparty » : une mini-série policière très ludique

La série est vraiment très réussie, avec un scénario aux petits oignons, des interprètes qui s'amusent et nous avec.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

En nous

En 2011, dans "Nous, princesses de Clèves", un groupe de lycéens des quartiers nord de Marseille découvrait, grâce à leur professeure de français, un texte qui faisait écho à leurs peurs et à leurs aspirations. 10 ans après, que reste-t-il de leurs espoirs de liberté, d’égalité et de fraternité ?

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, auteur, mais aussi attaché de presse du Jury œcuménique au Festival de Cannes.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast