Fatima

Fatima

Philippe Faucon ne réalise pas un film à thèse. Il raconte l'histoire d’une femme, Fatima, qui vit seule dans la banlieue lyonnaise avec ses deux filles et son combat pour assurer l’avenir de ses enfants.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 14 octobre 2015

Auteur : Jean Wilkowski

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Dès la première scène, le réalisateur expose un des grands problèmes de Fatima, l’intégration : on la voit, coiffée de son foulard, attendre avec sa fille pour visiter un appartement à louer. La propriétaire arrive et à la vue de cette femme voilée, déclare qu’elles ne peuvent pas visiter l’appartement car elle aurait oublié les clés ! Philippe Faucon manifestement connaît bien ce milieu de l’émigration marocaine et le traite avec empathie et respect.

Il ne tombe pas dans le style documentaire de télévision comme « Envoyé spécial » ou « Cash investigation » qui, malheureusement, ont été pris comme modèles dans La loi du marché ou, dans une moindre mesure dans Dheepan, films primés à Cannes. Là, nous avons une œuvre toute en nuances avec une caméra précise mais jamais excentrique et Philippe Faucon ne réalise pas un film à thèse mais simplement il raconte une histoire actuelle d’une femme qui se bat pour assurer l’avenir de ses enfants. Le racisme, même si il est toujours présent, n’est pas le sujet principal du film.[…]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Un simple thé pour revenir à l’essentiel

"Dans un jardin qu’on dirait éternel", la réalisatrice Tatsushi Ohmori dépeint cette tradition ancestrale comme un refuge pour les femmes, un sanctuaire immaculé de calme et de sérénité.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« Nézida »

Ce livre met en scène la Drôme protestante au 19eme siècle à travers l'histoire de Nézida, morte en 1884, à l’âge de 28 ans.

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

La famille Hottinguer à travers le temps

Originaire de Zurich, la famille Hottinguer, a donné naissance à une lignée de pasteurs, d’intellectuels et de banquiers protestants. Au XVIIIe siècle, deux branches se distinguent, celle des pasteurs, et celle des négociants.

Un contenu proposé par Musée protestant

Tiempo Después, no(tre) futur(e)…

Une satire intemporelle, intelligente et acérée sur le monde dans lequel nous vivons où sévissent la corruption, l’inégalité, et la décomposition des idéaux.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast