Le temple de Dol

Le prêche de Pontorson est un des rares temples de l’Ancien Régime qui aient été conservés en France. Son passé appartient aussi un peu aux protestants bretons.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 15 septembre 2016

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

La province synodale protestante de Bretagne n’était pas une île isolée du reste du royaume de France. Il y avait interpénétration, sur ses marches, avec les communautés huguenotes des régions voisines : Au sud, Vieillevigne était au contact des Églises poitevines, comme Montaigu ou Mouchamps. A l’est, les huguenots bretons fréquentaient volontiers Angers et surtout Laval, qui partageait son seigneur avec Vitré. Les Vitréens, d’ailleurs étaient en symbiose avec la communauté de Terchant-La Gravelle. Cette Église du Maine était toute proche de la frontière et devenait un précieux lieu d’exercice quand le culte était interdit dans leur ville. Plus au nord, l’Église du Châtellier accueillait volontiers les Réformés normands.

Pontorson est l’exemple achevé de cette interpénétration provinciale. C’était en 1561 une petite cité, place forte du puissant seigneur Normand Gabriel I de Montgomery. Située sur la rive orientale du Couesnon, sur la frontière même de la Bretagne, elle se trouvait non loin de la mer, face au Mont-Saint-Michel. Le comte de Montgomery avait marié une de ses filles, Charlotte, à Christophe de Chateaubriand, le protecteur des huguenots de Saint-Malo. Un même pasteur, Mahot ou Mahaut, selon les graphies, se partageait entre les deux communautés. La situation de ces protestants était délicate. Ils vivaient dans une zone stratégique face aux Îles anglo-normandes et leurs protecteurs féodaux s’exposaient lourdement dans les combats des guerres de religion. Tant Christophe de Chateaubriand que Gabriel de Montgomery y laissèrent d’ailleurs la vie, le premier en 1569, le second en 1574. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Tout simplement noir

A la fois faux documentaire et comédie sur la situation sociale et les discriminations en France, Jean-Pascal Zadi dit avoir simplement voulu faire un film « basé sur l’humain ».

Un contenu proposé par Pro-Fil

Marie C.J. Samson, guérie par l’art

Pour le deuxième volet de la série Arts en Christ, nous sommes venus à la rencontre de Marie C.J.Samson, une artiste-thérapeute chrétienne.

Un contenu proposé par Un tour des arts

Cherchez d’abord, étude musicale en 2 actes (3)

Grâce à l’analyse d’œuvres musicales du XXe siècle, différentes pistes de réflexion pour chercher la Question.

Un contenu proposé par Pensées d’un musicophile

Une sélection de livres pour l’été

La rédaction d'Ouest infos vous propose sa propre liste.

Un contenu proposé par Ouest-Infos