À LA UNE

Brexit avec Dieu ?

La parole est donnée au pasteur Eric Galia de l’Église protestante unie du Bassin Alésien.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr
Tout le monde peut venir en aide aux migrants

Tout le monde peut venir en aide aux migrants

Pas besoin de s’engager à loger un inconnu chez soi. D’autres formes d’aides existent en faveur des migrants. L'exemple vaudois.

Un contenu proposé par Protestinfo
Culte diaconal du 26 juin à l’Oratoire de Nîmes

Culte diaconal du 26 juin à l’Oratoire de Nîmes

A Nîmes, chaque année, en juin, les acteurs locaux de la solidarité se réunissent le temps d’un culte commun. Une émission de Présence protestante à voir ou revoir en replay pendant quelques jours !

Un contenu proposé par Service Télévision – FPF

Les conflits dans l’espace social

« La confrontation est une des formes essentielles du rapport à l’autre » selon le philosophe Gilles Hanus.

Un contenu proposé par Réforme

Dieu tient toujours ses promesses

Dès les premières pages de la Bible, Dieu a promis un « Messie ». Les premiers chrétiens l’ont reconnu en Jésus.

Un contenu proposé par Croire et Vivre

Protestantisme en Haïti (2/4) : la dynamique évangélique

A Haïti, le protestantisme a réussi à séduire une assez large partie de la population. Quels sont les courants qui structurent et nourrissent cette diversité protestante haïtienne ?

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Le pasteur en France après l’Edit de Nantes

Entretien avec Marianne Carbonnier-Burkard, historienne à la Faculté de théologie protestante de Paris.

Un contenu proposé par Regardsprotestants

Malawi, une école de football donne de l’espoir

Simon Holdener n’avait pas prévu d’aller en Afrique. Pourtant, en moins de quatre ans, il a fondé une école de football pour les enfants des rues. Certains d’entre eux rêvent déjà de jouer en Coupe d’Afrique.

Un contenu proposé par Quart d’heure pour l’essentiel

Brexit : une chance pour refonder l’Europe

Ne soyons pas sévères avec les Britanniques qui viennent de trancher pour le Brexit. Le billet de Sébastien Fath.

Un contenu proposé par Blog de Sébastien Fath

Temps morose ? Gardez le moral au top !

Mai et juin ont été des mois pluvieux, exceptionnellement frais et gris. Et si on lâchait prise sur la météo ?

Un contenu proposé par Inspirations

Des livres et vous : « Le manoir des Lannélec »

Claudine Bugat reçoit Maurice de Kervénoaël pour « Le manoir des Lannélec ». L'histoire d'une amitié entre un aristo catho et un protestant cévenol.

Un contenu proposé par Service radio – FPF

Et vous, où allez-vous ?

C’est clair : nous n’avons pas vraiment de pouvoir pour orienter les décisions de ceux qui nous gouvernent. De toute manière, soyons lucides : ils se sentent eux-mêmes bien impuissants pour influer sur la marche du monde...

Un contenu proposé par Croire et Vivre

Protestantisme en Haïti (1/4) : un géant qui s’ignore

Premier volet d'un panorama en quatre volets consacré à l'essor protestant en Haïti : un coup de projecteur sur la spectaculaire mutation confessionnelle qui a marqué cette République créole.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

« In or out ! »

L'édito vidéo du 23 juin de Nathalie Leenhardt, directrice de la rédaction du journal Réforme, sur l'actualité de la semaine.

Un contenu proposé par Réforme

Inscription à la newsletter

Recevez chaque mardi et vendredi
la newsletter de Regardsprotestants !

Formulaire Inscription Newsletter
Saisissez votre e-mail
Envoi

POINT DE VUE

La torture de plus en plus acceptée par les Français

Le point de vue de Jean-Etienne de Linares, délégué général de l’ACAT.

Le point de vue de Jean-Etienne de LinaresA l’occasion de la publication de son rapport « Un monde tortionnaire » 2016, l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) a révélé mardi 21 juin les inquiétants résultats d’un sondage sur la perception qu’ont les Français de la torture.

Les résultats les plus préoccupants concernent l’acceptation de la torture par les Français. Plus d’un tiers des Français pensent que des circonstances spéciales peuvent justifier le recours à la torture, alors qu’ils n’étaient que 25% en 2000. Plus effrayant encore est le 54% des sondés qui acceptent l’utilisation de la torture sur des personnes suspectées de terrorisme. 18% des sondés se sentent par ailleurs capables de pratiquer eux-mêmes la torture, un chiffre qui atteint 40% pour les sympathisants du FN.

Alors que la société semble se réfugier dans la peur et que les récents attentats ont déclenché une politique sécuritaire malmenant les garanties de respect des droits fondamentaux, il est plus que jamais nécessaire d’être vigilant pour réaffirmer l’interdit absolu de la torture, et faire œuvre de sensibilisation en ce sens.