#Cannes2018 : « Capharnaüm », de l’espoir malgré tout

#Cannes2018 : « Capharnaüm », de l’espoir malgré tout

La fin du Festival de Cannes approche. Waltraud Verlaguet a beaucoup apprécié Capharnaüm de Nadine Labaki.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 18 mai 2018

Auteur : Waltraud Verlaguet

En attendant le palmarès, les derniers films ne montrent pas un monde réjouissant. Le film français de la dernière partie de la sélection officielle, Un couteau dans le cœur de Yann Gonzales, nous livre l’histoire abracadabrante d’un tueur en milieu porno gay (il utilise un couteau camouflé dans un penis… – c’est faire injure aux homosexuels). Quatre films nous parlent de la noirceur du monde : dans la sélection officielle, Dogman de Matteo Garrone (Italie), Capharnaüm de Nadine Labaki (Liban) et […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Sur le même thème

#Cannes2018 : « En guerre », un film très émouvant

#Cannes2018 : « En guerre », un film très émouvant

Au Festival de Cannes, Waltraud Verlaguet a visionné En Guerre et d’autres films comme le dernier de Lars von Trier qu’elle n’a pas du tout apprécié.

Un contenu proposé par
#Cannes2018 : « Trois visages », le chef d’oeuvre de Jafar Panahi

#Cannes2018 : « Trois visages », le chef d’œuvre de Jafar Panahi

Encore quelques belles découvertes parmi les films présentés lors du Festival de Cannes 2018.

Un contenu proposé par

#Cannes2018 : « Le livre d’images » de Jean-Luc Godard, désarçonnant

Waltraud Verlaguet raconte ses dernières projections à Cannes, entre émerveillements et loufoqueries.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire